Noyée

Lorsque sa tête s’enfonça dans l’eau, tout se tut. Elle n’entendit plus gronder le monde du dehors. Elle n’entendit plus les injustices. Les incohérences. La haine. Elle fut envoloppée d’un voile de silence épais et sentit ses propres souffrances se diluer peu à peu dans le fluide tiède dans lequel elle se noyait.

L.W.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s