Valency, été 1927

Elle aimait les balades au parc. Valency était sa petite bulle de nature au milieu de la ville, à côté de chez elle. On pouvait presque y croire, une fois oublié le son de la ville derrière les arbres. Lieu de confidences, l’après-midi, parfois d’ivresse, le soir, elle s’y sentait bien. Certains recoins prenaient les airs d’un tableau d’impressionniste. Ce dimanche-là, elle sortait pour la première fois avec la robe qu’elle venait de terminer. C’était la fin de l’été, un orage avait éclaté l’après-midi durant. Déjà, le sol était sec.

L.W.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s