Douceur de plumes

Les plumes étaient grandes, si grandes qu’elle pouvait se cacher derrière elles. Cela les rendait d’autant plus fragiles. Elle les tenait délicatement contre sa peau, plumes légères dont les petits poils frissonnaient à chaque déplacement d’air. Elle affectionnait ce doux plumage, protecteur et duveteux.

L.W.

Photos : Conteur d’Histoires
Modèle : Lulu Wite